Voyages en Résistances est également un outil pouvant stimuler la coopération et l’émulation entre classes ou établissements différents. Grâce à la possibilité de créer son propre réseau, chaque classe ou établissement peut générer et alimenter le sien puis aller défier une autre classe ou un autre établissement. Ce challenge supplémentaire pour les élèves peut leur permettre de s’impliquer d’autant plus dans l’animation d’un réseau et, par conséquent, de comprendre un peu mieux les enjeux auxquels faisaient face les Résistant.e.s. Le fait que les élèves d’une classe ou d’un établissement fassent partie d’un même réseau peut aussi favoriser une dynamique positives entre eux. Toutefois, l’objectif n’est pas de créer des réseaux compétitifs entre eux, mais plutôt de générer une dynamique d’apprentissage à travers la « mise en condition ». Aussi, une fois le défi terminé – quand une équipe, un réseau, a accumulé le nombre de points requis – les élèves des deux réseaux peuvent se retrouver, avec leurs enseignants, pour établir tous ensemble un bilan de leurs expériences et apprentissages.